Entreprendre Israël partenaire de Business France

Entreprendre Israël a rencontré François Matraire, Directeur de Business-France à Tel Aviv.
Business France, né de la fusion entre UBI France et l’Agence Française des Investissements Internationaux, a pour mission de soutenir le développement international des entreprises françaises, que ce soit par le soutien à l’export ou par la promotion de l’attractivité de la France et l’encouragement à l’investissement international des sociétés étrangères sur son territoire.

Entreprendre Israël: Nous savons que Business France est rattaché à l’Ambassade de France, est qu’il est présent dans 80 pays pour favoriser les échanges économiques avec la France. Pouvez-vous nous dire quelle est la spécificité de Business-France Tel Aviv ?

François Matraire: Oui, c’est exact. On peut même ajouter que grâce à son lien avec l’Ambassade et le caractère officiel de sa position, Business-France a un accès privilégié aux acteurs économiques israéliens, tels que les ministères les institutions et les universités.

En Israël, notre mission vise plus particulièrement à soutenir l’innovation française en connectant les entreprises françaises à l’innovation israélienne, et vice versa. Les innovations françaises et israéliennes étant très complémentaires, il s’agit donc de créer de la valeur par la connexion de ces deux innovations, plutôt que de simplement chercher à acquérir des start-ups ou des technologies Israéliennes.

EI: Votre but n’est donc pas seulement d’importer des technologies israéliennes en France, mais plutôt de promouvoir l’innovation française et de créer de la valeur en France. Plus concrètement, comment crée-t-on de la valeur pour les entreprises en France ?

FM: Une des activités de notre bureau consiste à promouvoir la France comme nation innovante, l’Hexagone n’étant pas, à ce jour, suffisamment reconnu comme tel.

Un tel travail de promotion vise à encourager le marché israélien à consommer des produits innovants français. Les chances sont d’autant plus grandes que ce marché est généralement reconnu comme early adopter avec une sensibilité et une intelligence très pointues sur tout ce qui touche à l’innovation.

Pour les entreprises françaises, au-delà du potentiel de business développement que représente le marché israélien, celui-ci peut être l’occasion de partenariats technologiques bilatéraux, il peut faire office de plateforme test (bac à sable) grandeur nature, ou encore fonctionner comme levier d’accès à de nouveaux marchés tels que l’Asie, l’Afrique et parfois même les Etats-Unis.

Ces divers canaux encouragent la création de valeur et favorisent le rayonnement de l’innovation française.

EI: Nous savons que Business France est un partenaire actif des Journées de l’Innovation France-Israël, depuis la première il y a trois ans. Quel rôle joue Business-France Tel Aviv dans l’organisation de cette journée?

Business-France est l’un des opérateurs de cet événement.

La journée sera animée autour de trois thématiques clés : les villes intelligentes, les transports de demain, et le numérique (Big Data, internet des objets et e-santé). Ces sujets sont tout à fait dans l’air du temps et seront sans doute l’occasion de collaborations B to B entre des entreprises françaises et israéliennes.
Une quarantaine de start-ups israéliennes ont été choisies par le Bureau du chef Scientiste Israélien pour venir représenter ces thèmes. Elles seront présentes à Paris le 6 Avril 2016.

Du côté français, la Direction Générale des Entreprises a mobilisé des PME, mais aussi de grands groupes français (tels que Orange, Total, EDF Energies Nouvelles, Schneider Electric, la SNCF, Alstom, l’APHP, 4 grandes municipalités françaises, etc). Entre les panels de discussion, les success-stories et les rencontres B to B entre les start-ups israéliennes et les entreprises françaises présentes, cet événement promet d’être un réel succès.

Entreprendre Israël espère que cette Journée de l’Innovation encouragera le développement de partenariats technologiques entre les sociétés françaises et israéliennes sur un modèle gagnant-gagnant et créateur de valeur pour la France et Israël.

Business France

Article publié dans Actualité Juive le 30 Mars 2016

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *